Vous pilotez un changement d’organisation. Adventif définit avec vous un dispositif sur mesure, basé sur l’implication des ressources-clé.

A quoi saurez vous que le changement aura réussi ?

Sans doute êtes vous tenté(e) de répondre « le changement aura réussi quand la performance globale du système sera bonne ».

Ce n’est pas faux. Mais cela vaut la peine de décliner les conditions de cette performance.

Dans un système, l’atteinte d’un but dépend de la qualité des interactions entre les éléments.

Or, un changement d’organisation bouleverse les habitudes en cascade. Même lorsque le changement est local, il est peu d’endroits dans le système qui ne sont pas concernés.

Il est fréquent de répondre à cette nouvelle donne par un des deux réflexes suivants :

  • Persister dans les méthodes connues.
  • Changer quelque chose de plus significatif, mais en se focalisant sur soi avant tout.

Les deux réflexes sont humains mais hélas souvent contre-productifs à l’échelle du système dans son ensemble.

Accompagner le changement avec un regard systémique, c’est orienter la réflexion sur des différences et sur le positionnement des acteurs vis-à-vis de ces différences.

C’est moins le fait que toutes les conséquences du changement soient décrites ou maîtrisées dans leurs moindres détails qui compte, que le fait que les parties prenantes adhèrent au but qui est recherché. Et soient au clair avec ce que l’atteinte de ce but impliquera de changer.